Commentaires du CISSS - Déboisement - Construction du CHSLD des Chauffailles

10 mai 2017

Voici les interventions réalisées par le CISSS au cours des derniers mois :

 

  • La Ville de Rivière-du-Loup a été rencontrée plusieurs fois en 2016 pour s'entendre avec les différents intervenants (urbanisme, prévention incendie, etc.), en vue de l'obtention du permis. Le CISSS et les représentants de la Ville ont travaillé ce projet dans un mode constant de collaboration;

 

  • Le directeur de l'urbanisme par intérim à la Ville a été rencontré le 5 avril dernier (réunion de démarrage du chantier) afin de regarder la végétation présente du côté ouest du bâtiment. Il était accompagné d'un inspecteur de l'urbanisme et d’un spécialiste des arbres. Il était prévu dans les plans de garder une ligne d'arbres en place afin de faire un certain écran, mais la Ville a demandé, après analyse, à ce qu'on fasse un ménage des arbres en place, car plusieurs étaient malades;

 

  • De plus, la Ville a demandé d’enlever, à titre préventif, certains arbres à proximité des travaux et de les remplacer ultérieurement car la circulation de la machinerie aurait abimé les racines de ces arbres, qui seraient morts éventuellement;

 

  • Un écran végétal d'arbres sera d'ailleurs ajouté en compensation;

 

  • Lors de cette réunion du 5 avril, le directeur de l'urbanisme par intérim avait indiqué à la chargée de projet du CISSS qu'il s'occuperait des résidents du secteur (rue des Pruches) concernés par la coupe d'arbres;

 

  • Lors de la première pelletée de terre, le 20 avril dernier, le directeur des services techniques du CISSS a discuté avec le maire, M. Gaétan Gamache, des travaux de tranchées à être exécutés et de tout le reboisement du terrain prévu par le CISSS;

 

  • L'entrepreneur est actuellement en train de creuser une tranchée pour faire passer 2 conduites d'égouts, à partir du boulevard Thériault en bas (donc pas dans le secteur des arbres coupés). La chargée de projet du CISSS confirme qu'il n'y a pas eu d'arbres coupés à cet endroit;

 

  • Le CISSS a annoncé, il y a quelques mois, un magnifique projet pour la construction de ce CHSLD de 72 lits très attendu dans le KRTB depuis de nombreuses années. Une telle construction nécessite des travaux majeurs et ne peut se faire sans déboiser le terrain, qui,  par ailleurs, appartient au CISSS;

 

  • Tous les attachements ont été effectués, entre autres avec la Ville de Rivière-du-Loup et rien n’a été improvisé. Le CISSS du Bas-Saint-Laurent est surpris de la sortie médiatique d’un conseiller municipal déclarant que la Ville de Rivière-du-Loup n’avait pas été consultée.

 

  • Le CISSS du Bas-Saint-Laurent est parfaitement conscient que cette construction peut occasionner des inconvénients (bruit, poussière, etc.). Le CISSS fera tout pour en minimiser les impacts, mais les travaux doivent se faire pour réaliser cette construction qui est prioritaire pour la communauté louperivoise depuis 10 ans.

 

  • En terminant, nous pensons que, collectivement, nous devrions nous réjouir de cette réalisation en cours.