Services aux jeunes contrevenants

La direction de la protection de la jeunesse joue également le rôle de directeur provincial. Son mandat est l'application de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents (LSJPA).Cette loi s’adresse aux adolescents de 12 à 17 ans accusés d'une infraction criminelle. Elle oblige les jeunes à répondre de leurs actes tout en encourageant leur réinsertion sociale. L’implication des parents est fortement encouragée.

Les demandes de service proviennent des procureurs aux poursuites criminelles et pénales (PPCP) et des juges de la Chambre de la jeunesse.

Les délégués à la jeunesse appliquent cette loi au nom du directeur provincial. Leur intervention différentielle vise à faire cesser les comportements délinquants des jeunes et éviter que ceux-ci ne récidivent, c'est-à-dire :

  •  les responsabiliser à l'égard des actes qui leur sont reprochés;
  • favoriser leur réinsertion sociale;
  • protéger le public.

Les déléguées à la jeunesse utilisent différents programmes et outils cliniques pour répondre aux besoins spécifiques des jeunes. Ils travaillent en étroite collaboration avec les organismes de justice alternative, les policiers  et les procureurs aux poursuites criminelles et pénales (PPCP). Les délégués interviennent principalement  dans le cadre des sanctions extrajudiciaires, des rapports prédécisionnels et des suivis de peines.